Vote NBA All-Star 2019: Mon bulletin de vote officiel pour les partants Est et Ouest

C’est le temps de sélection de la NBA All-Star et une fois encore, j’ai été invité à voter officiellement, ce qui sera reflété dans la partie réservée aux médias de la formule utilisée pour sélectionner les partants de chaque conférence. A l'instar des fans et des joueurs, les médias ont été chargés de sélectionner cinq joueurs de chaque conférence avec deux places en arrière et trois en avant.

Avoir une influence indirecte sur les affaires de la ligue n’est pas une position confortable, mais c’est une responsabilité que je prends au sérieux. En plus des heures passées à regarder le basketball chaque nuit, j’ai étudié les statistiques en profondeur et j’ai parlé à des sources de confiance de la ligue lors de mes choix.

La plupart de ces choix étaient relativement faciles. Quelques-uns étaient péniblement durs. J’échangerais volontiers l’un des spots de l’arrière-cour de l’Est contre un autre devant de l’antenne dans l’Ouest, mais c’est comme ça que ça se passe.

Pour rappel, le vote des fans compte pour 50%, les votes des médias et des joueurs représentant 25% du total final. Une fois les partants choisis, les entraîneurs choisiront les réservistes.

Voici les choix du starter actuel:

Ci-dessous mon bulletin de vote:

Conférence Est

KYRIE IRVING: Pendant que tout le monde gratte son troisième œil des messages d’Irving après la partie, n’oubliez pas que lors de la plus grande victoire de la saison des Celtics en saison régulière, Kyrie a perdu 27 points et 18 passes décisives sur les Raptors. Regarder Kyrie opérer, c'est voir un joueur exister dans un autre royaume. C’est le Dr Strange, le Sorcerer Supreme de la NBA.

(Irving a été nommé joueur star.)

KEMBA WALKER: Je suis allé à plusieurs reprises sur celui-ci, mais finalement j'ai décidé de rouler avec Kemba, qui a porté les Hornets toute la saison. Il semble qu'il y a longtemps que certains essayaient d'élever Walker dans le débat sur la meilleure garde dans la ligue, grâce à son départ torride. Kemba a refroidi certains, mais son impact est indéniable.

Remarque: Vous pouvez faire un cas pour Kyle Lowry, Ben Simmons, ou Bradley Beal et vous ne vous tromperiez pas. Ce n’est pas que tous ces joueurs ne méritent pas la reconnaissance des étoiles, c’est qu’aucun d’entre eux ne s’est vraiment démarqué pour prendre une décision irréprochable.

(Walker a été nommé joueur star, battant Simmons et Dwyane Wade).

GIANNIS ANTETOKOUNMPO: Giannis a été mon choix de MVP en première mi-temps et je n’ai pas compris l’évidence. Avec 26 points, 12 rebonds et six passes décisives par nuit sur 58% des buts, le Freak est devenu un talent singulier. Question amusante pour la seconde moitié de la saison: en supposant que Giannis s'empare de l'un des deux postes d'attaquant All-NBA, qui obtient l'autre?

(Antetokounmpo a été nommé joueur star et capitaine).

KAWHI LEONARD: Grâce à sa transition sans heurt avec Toronto, il a été facile d’oublier Kawhi. Pour résumer: il a accumulé en moyenne des points en carrière (27) et des rebonds (7,9), ainsi qu’un pourcentage de tir réel de 0,613 et un calibre tout-défense pour l’une des meilleures équipes de la ligue. À Toronto, la question qui reste ouverte est de savoir si les Raptors s’appuient trop sur Leonard, mais c’est quelque chose qui devrait être réglé pour la seconde moitié de la saison.

(Leonard a été nommé joueur star.)

JOEL EMBIID: Où Embiid se classe-t-il parmi les meilleurs centres de la ligue? Il n’est pas pire que les trois premiers (avec Anthony Davis et Nikola Jokic) et probablement les deux premiers quand on songe à la défense (avec AD). Il n’ya pas de débat sur le meilleur centre de l’Est. Les Sixers sont étranges, mais Embiid reste leur ancre aux deux extrémités du sol.

(Embiid a été nommé joueur star.)

CONFÉRENCE DE L'OUEST

JAMES HARDEN: Le joueur le plus utile en défense a été encore meilleur cette saison; amassant un score efficace de 35,7 points pour aller avec 8,5 passes décisives et un taux d’utilisation supérieur à 40. La blitzkrieg de Harden est la raison singulière pour laquelle les Rockets ont été capables de récupérer du départ lent et d’obtenir un positionnement solide en séries éliminatoires. Il aura besoin d’aide si les Rockets sont capables de disputer une autre manche, mais rien ne l’arrête pour le moment.

(Harden a été nommé joueur star.)

STEPH CURRY: Est-il possible qu'un MVP à deux reprises avec trois bagues de championnat soit sous-estimé? Il est possible que Steph ne se rapproche plus jamais de ses deux saisons de MVP, mais il reste le meilleur tireur de la ligue et le tireur extérieur le plus dangereux. En d'autres termes: si vous avez le choix d'un garde dans la ligue, passez-vous vraiment au curry?

Remarque: Excuses à Damian Lillard, qui a atteint un niveau d'excellence constant qui est toujours pris pour acquis.

(Curry a été nommé un démarreur All-Star.)

ANTONY DAVIS: Le meilleur gros joueur de la NBA a une moyenne de 29 et 13, avec presque le double de son précédent record en carrière avec 4,4 assistances par match. L’impact défensif de AD est un peu plus difficile à quantifier. La défense est ce qui retient la Nouvelle-Orléans au classement, mais quand AD est sur le terrain, les Pels défendent à un taux moyen de la ligue environ. Cela ne l’aidera pas à remporter le titre de joueur défensif de l’année, mais il ne fait aucun doute qu’il est un star

(Paul George, et non Davis, a été nommé joueur star. Les deux ont terminé à égalité, mais George a eu plus de votes de fans, ce qui lui a valu le bris d'égalité.)

KEVIN DURANT: Maintenant cela devient difficile. Il y a tout simplement trop de joueurs sur le terrain qui ont des saisons de monstres dans l'Ouest. Cela peut se faire de différentes manières, mais je vais maintenir un statu quo difficile. Considérez KD, qui n’a rien fait pour perdre sa place d’All-Star. Il a une moyenne de 28-7-6 et s’amorce sur une saison de 90-50-40. S'il n'est pas le meilleur joueur du monde, il n'est pas pire que le second.

(Durant a été nommé un démarreur All-Star.)

James Lebron: Et si KD n’est pas le meilleur joueur du jeu, c’est toujours ce mec. La partie difficile est que LeBron a manqué 13 matchs et compte avec une blessure à l'aine. C’est ce qu’il a le plus manqué à n’importe quel moment de sa carrière et j’ai failli le remplacer par Nikola Jokic ou Paul George. Le Joker et PG méritent tous les deux le statut de star des étoiles. Je ne peux tout simplement pas passer NE PAS ayant voté pour LeBron, surtout compte tenu de son travail lors des 34 matchs qu’il a disputés avant sa blessure.

(James a été nommé joueur étoile et capitaine).

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close