Films

La deuxième partie de «Making a Murderer» a maintenant une date de première sur Netflix

Après près de trois ans, les fans de «Making A Murderer» auront bientôt 10 nouveaux épisodes.

La deuxième partie du documentaire sur le crime récompensé par Emmy sera diffusée le 19 octobre, offrant aux fans un nouvel aperçu des efforts de condamnation et d’exonération du meurtrier Steven Avery et de son neveu Brendan Dassey, a annoncé mardi Netflix.

Avery, 56 ans, a été reconnu coupable d’agression sexuelle et de tentative d’assassinat pour la première fois en 1985, mais les preuves ADN l’ont par la suite acquitté après avoir passé 18 ans en prison. Quelques années après sa libération, lui et Dassey, alors adolescent, ont été reconnus coupables du meurtre de la photographe Teresa Halbach dans le comté de Manitowoc, dans le Wisconsin.

Certains fans du programme, qui a été publié en décembre 2015, pensent que la police a forcé Dassey, maintenant âgé de 28 ans, à faire de faux aveux. Les deux hommes ont fait appel de leurs condamnations sans succès.

Dans la deuxième partie, les téléspectateurs seront présentés aux avocats des hommes après la condamnation. Le programme décrit l’avocat d’Avery, Kathleen Zellner, comme ayant gagné plus de cas de condamnation injustifiée que tout autre avocat privé en Amérique.

Steven Avery, photographié, et son neveu Brendan Dassey ont plaidé leur innocence dans le meurtre du photographe Teresa H

Document à distribuer / Reuters

Steven Avery, photographié, et son neveu Brendan Dassey ont plaidé leur innocence dans le meurtre de la photographe Teresa Halbach.

«Steven et Brendan, leurs familles et leurs équipes juridiques et d’enquête nous ont à nouveau gracieusement accordé un accès, nous donnant une fenêtre sur le réseau complexe de la justice pénale américaine», ont déclaré les producteurs exécutifs, écrivains et réalisateurs, Laura Ricciardi et Moira Demos. .

«En se fondant sur la première partie, qui décrit l'expérience de l'accusé, dans la deuxième partie, nous avons relaté l'expérience des condamnés et des emprisonnés, deux hommes purgeant chacun une peine à perpétuité pour des crimes qu'ils ne commettent pas», ont-ils déclaré. «Nous sommes ravis de pouvoir partager cette nouvelle phase du voyage avec les téléspectateurs.»

.

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close