College Basketball Bracketology 2019: Un premier regard sur la bulle de tournoi de la NCAA à sept semaines de la fin

La semaine dernière, dans cet espace, j’ai passé en revue les cas de 14 semences potentielles n ° 1. Mais maintenant que nous nous approchons du dernier week-end de janvier, il est temps de nous concentrer un peu plus sur l’image de la candidature dans son ensemble. Pour rappel, ce n’est pas un poste de surveillance à bulles traditionnel. Je ne vais pas m'étendre sur les avantages et les inconvénients des prétendants dans les moindres détails, du moins pas pour les premières semaines. Au lieu de cela, j’examine les équipes et leur distance relative par rapport à la ligne de coupe à un niveau supérieur. Notez également que je ne suis pas encore prêt à déclarer une équipe «verrouillée» à un tournoi de la NCAA, car nous sommes à sept week-ends du dimanche de sélection.

Avec cela, nous allons commencer en haut du support avec les quatre premières lignes de départ. Ce sont les graines protégées, qui éviteront le destin de devoir jouer à un jeu de route virtuel au premier tour seulement.

Après le nom de chaque équipe, vous verrez trois séries de chiffres entre parenthèses. Le premier est son bilan global dans les matchs contre la Division I seulement. La seconde est le nombre total de victoires «qualité» AKA des groupes 1 et 2, la troisième indiquant le nombre de victoires du groupe 1, puisque le comité de sélection a indiqué qu’elle valorisait le plus.

Remarque: Alors que les enregistrements des équipes reflètent les matchs joués jusqu'au jeudi 24 janvier 2019, les informations sur les victoires des groupes 1 et 2 reflètent les données NET publiées avant les matchs joués à cette date. Les astérisques (*) désignent les détenteurs d'enchères automatiques.

N ° 1: 1. Michigan State * (18-2 / 11/9), 2. Duke (16-2 / 8/6), 3. Tennessee * (16-1 / 8/4), 4. Virginie (17-1 / 8/4)
N ° 2: 5. Michigan (18-1 / 10/4), 6. Kansas * (16-3 / 10/9), 7. Gonzaga * (19-2 / 5/3), 8. Kentucky (15-3 / 6. / 4)
N ° 3: 9. Marquette (17-3 / 8/5), 10. Caroline du Nord * (15-4 / 7/5), 11. Texas Tech (15-4 / 7/4), 12. Maryland (16-4 / 8/4)
N ° 4: 13. Houston * (19-1 / 9/2), 14. Wisconsin (13-6 / 7/5), 15. État du Kansas (15-4 / 6/4), 16. Louisville (14-5 / 6. / 4)

Il y a quatre changements significatifs parmi les 16 premiers par rapport à la tranche de mardi. La première place arrive tout en haut, puisque Michigan State détient désormais la première position du classement général après un martèlement occasionnel jeudi soir dans l'Iowa. Les Spartans ont maintenant neuf victoires dans le groupe 1, trois de plus que Duke et quatre de plus que le Tennessee, la Virginie et le Michigan. Alors que le Kansas compte autant de victoires de grande qualité, les défaites des Jayhawks contre l’Arizona State et la Virginie-Occidentale les maintiennent pour le moment.

L’autre changement important est une refonte majeure de la ligne de départ n ° 4: Kansas State (vainqueur de mardi contre Texas Tech), Louisville (vainqueur de NC State jeudi) et Wisconsin (vainqueur de mercredi à Illinois) remplaçant Buffalo, Iowa State et Virginia Tech.

Le match le plus important pour ce groupe ce week-end est, de loin, le voyage du Kansas au Kentucky pour le SEC / Big 12 Challenge (18h00, ESPN).

Sud: 1/1. État du Michigan * (Columbus 1), 2/6. Kansas * (Des Moines 1), 3/10. Caroline du Nord * (Jacksonville 2), 4/13. Houston * (Tulsa 2) – Total des 4 meilleures graines = 30

Est: 1/2. Duke (Columbia 1), 2/8. Kentucky (Des Moines 2), 3/12. Maryland (Hartford 2), 4/15. État du Kansas (San José 1) – Total des 4 meilleures graines = 37

Sud: 1/3. Tennessee * (Columbia 2), 2/5. Michigan (Columbus 2), 3/9. Marquette (Jacksonville 1), 4/16. Louisville (San José 2) – Total des 4 meilleures graines = 33

Ouest: 1/4. Virginia (Hartford 1), 2/7. Gonzaga * (Salt Lake City 1), 3/11. Texas Tech (Tulsa 1), 4/14. Wisconsin (Salt Lake City 2) – Total des 4 meilleures graines = 36

Maintenant, l’ascension de Louisville à une graine 4 compliquait un peu la mise entre crochets, ce qui donnait un ensemble de régions qui n’étaient pas parfaitement équilibrées. Les Cardinals sont la quatrième équipe du CAC, mais ils doivent également rester en dehors de la région du Sud, car ils en sont l’institution hôte. Et avec quatre équipes Big Ten et un trio d’équipes Big 12 également dans le top 16, séparer ces rivaux de la conférence comme le suggérait fortement le document Principes et procédures du comité de sélection était une tâche particulièrement délicate cette fois-ci.

N ° 5s: 17. Virginia Tech (15-3 / 4/2), 18. Purdue (13-6 / 6/4), 19. État de l'Iowa (14-5 / 4/3), 20. Nevada * (19-1 / 8/1)
N ° 6s: 21. Buffalo (16-2 / 4/2), 22. Villanova * (15-4 / 8/4), 23. Oklahoma (14-5 / 8/5), 24. LSU (15-3 / 7 / 3)

La majorité de ces équipes ont une chance de passer à la ligne quatre (ou plus) en fin de compte, bien que Buffalo et Nevada verront leurs chances réduites en raison du manque de gains de qualité disponibles dans leurs conférences respectives. Cette semaine a été particulièrement difficile pour les Bulls, étourdis par le nord de l’Illinois mardi soir – la première victoire des Huskies contre un adversaire classé en 46 ans.

De ce groupe, l’équipe qui, selon moi, a le plus à gagner est Villanova. Les Wildcats sont non seulement la seule équipe invaincue en conférence, mais ils doivent encore affronter Marquette – l’équipe de ligue la mieux classée de la liste des graines – deux fois.

N ° 7: 25. Iowa (16-4 / 8/4), 26. Mississippi (14-4 / 5/2), 27. État du Mississippi (14-4 / 7/2), 28. Syracuse (14-5 / 5 / 2)
N ° 8s: 29. Floride State (14-5 / 6/2), 30. Auburn (12-5 / 5/0), 31. Minnesota (14-5 / 5/3), 32. Cincinnati (17-3 / 3 / 1)

Lorsque vous atteignez la ligne de départ n ° 7, les profils commencent à devenir un peu plus défectueux. Si le manque de qualité gagne, comme dans les cas d’Auburn et de Cincinnati; ou des patins récents, voir Florida State; ou la présence de pertes discutables, un problème pour Syracuse et le Minnesota, ces équipes ont toutes un peu plus de travail à faire avant de pouvoir se sentir en sécurité.

Le match le plus important pour ce groupe est encore une fois un match SEC / Big 12 Challenge, le Mississippi accueillant l’Iowa State samedi (12h, ESPN). Avec les Cyclones dans le top 30 du NET, les Rebels tentent de remporter une troisième victoire à domicile dans le Groupe 1.

N ° 9s: 33. Nebraska (12-6 / 6/2), 34. St. John's (15-4 / 6/1), 35. Indiana (12-7 / 5/4), 36. État NC (15-4 / 6/1)

Les défauts sont un peu plus évidents avec ce groupe. Les Cornhuskers (2 à 4 dans leurs six derniers matchs) et les Hoosiers (cinq perdants de suite) évoluent dans la mauvaise direction. Pendant ce temps, certains horaires malsains non liés à une conférence pourraient encore coûter leur place au Red Storm et à Wolfpack.

Les quatre derniers adieux (n ° 10): 37. TCU (14-4 / 5/0), 38. Ohio State (12-6 / 4/2), 39. Texas (11-8 / 5/4), 40. Seton Hall (12-7 / 7 / 2)

Alors que les Longhorns (Caroline du Nord, Purdue) et les Pirates (Kentucky, Maryland) ont les meilleures victoires de ce quartet, leur total de défaites s’est accru en match de championnat. C’est un problème similaire pour les Buckeyes, les perdants de cinq joueurs de suite qui semblent travailler de concert avec Indiana et Nebraska pour limiter le plafond de Big Ten en mars. En ce qui concerne les grenouilles cornues, leur problème est un manque de victoires marquées. Les trois occasions du groupe 1 sont survenues dans les matchs sur route – toutes des pertes. L’affrontement à domicile entre le SEC et le Big 12 Challenge de samedi avec la Floride (12h, ESPN2) ne changera rien à ce jeu, bien que cela puisse servir de bris d’égalité important.

Last Four IN (N ° 11 – First Four): 41. Arizona State (14-5 / 7/3), 42. Butler (12-8 / 5/1), 43. Temple (15-4 / 5/1), 44. Alabama (12-6 / 8 / 2)

Après l’action de cette semaine, les Sun Devils et Crimson Tide tournent, tandis que l’Arizona et l’UCF abandonnent. Arizona State, en particulier, a des arguments en faveur de la sécurité, grâce à une victoire à domicile contre le Kansas et un site neutre sur le Mississippi, mais trois défaites contre des équipes extérieures au top 100 ont un impact négatif sur le profil de l’équipe de Bobby Hurley.

Quatre premiers sur: 69.VCU (13-6 / 3/1), 70. UCF (15-3 / 3/0), 71. Baylor (12-6 / 6/4), 72. Arizona (14-6 / 4/1 )

Même si les Knights et les Rams ont tous deux remporté leurs victoires sur Temple, UCF a vaincu Alabama à Orlando et VCU au Texas, ils se retrouvent tous deux du mauvais côté de la ligne de démarcation pour le moment. Le club de Mike Rhoades abandonne après une défaite décevante mercredi à Rhode Island, bien que le MAC, qui exige deux offres aujourd'hui, conspire à les empêcher de rentrer. Pour ce qui est de l’équipe de Johnny Dawkins, Tulane, un adversaire véritablement putride, a battu sur la route en milieu de semaine et n’a pas déplacé l’aiguille pour une équipe qui n’a pas remporté une victoire dans le Groupe 1.

Baylor, vainqueur de trois matchs de suite et de quatre sur cinq, a une énorme opportunité samedi, puisque les Bears accueilleront l’Alabama au SEC / Big 12 Challenge (12 h 00, ESPNU).

Next Four OUT: 73. Pittsburgh (12-7 / 3/1), 74. Floride (11-7 / 4/1), 75. San Francisco (16-3 / 1/0), 76. Saint-Louis (14-5 / 3 /1)

Les Panthers n’ont pas vraiment réussi à consolider leurs victoires à domicile face à Louisville et à Florida State, après avoir perdu deux matchs consécutifs contre Syracuse et Duke, mais ils auront une chance de balayer les Cardinals samedi (Raycom / ESPN3, 14 heures). Pendant ce temps, les Gators auront encore une autre chance de remporter une victoire du groupe 1 à Fort Worth demain. Quant aux Dons, ils attendent leur tour jusqu’au match consécutif sur la route contre Saint Mary’s samedi prochain et Gonzaga le jeudi suivant. Pendant ce temps, les Billiken sont sortis de l’équipe après la défaite sur la route mercredi à Duquesne qui leur a coûté leur record parfait de l’Atlantic 10.

(présenté dans l'ordre) 77. DePaul (11-7 / 4/2), 78. Creighton (10-8 / 3/1), 79. État d'Utah (13-5 / 1/1), 80. Clemson (11-7 / 3 / 0), 81. Lipscomb (13-4 / 2/1), 82. État de Fresno (13-4 / 2/1), 83. Saint Mary's (13-8 / 1/0), 84. Providence (12- 7/4/1), 85. Oregon (11-8 / 2/2), 86. Arkansas (11-7 / 2/0), 87. Davidson (13-5 / 2/0), 88. Northwestern ( 12-7 / 2/0)

Non, vos yeux ne vous trompent pas, DePaul est vraiment sur cette liste, même après des années de création de blagues par ce site Web au détriment des Blue Demons. Alors que le balayage de Seton Hall et la victoire de St. John’s sur la route plaçaient le club de Dave Leitao dans le vif du sujet, les défaites contre Notre Dame et Xavier les placent devant le groupe des prétendants.

Naturellement, les perspectives d’offre pour les six équipes de la conférence Power ci-dessus sont plus optimistes que celles des six demi-majors incluses. Cependant, l’Oregon est en grande difficulté après la défaite à domicile de Washington la nuit dernière.

Espoirs At-Large

N ° 11s: 45. Washington * (15-4 / 3/1), 46. État de Murray * (13-3 / 0/0)

N ° 12s: 47. Wofford * (13-4 / 3/1), 48. Hofstra * (17-3 / 0/0), 49. Liberté * (14-4 / 2/0), 50. Vieux Dominion * (16- 5/2/1)

J’inclue les Huskies dans ce groupe car la victoire susmentionnée à Eugene était leur première victoire au statut de groupe 1. Et ils ne vont pas avoir autant d’occasions supplémentaires dans le jeu Pac-12. Sans un titre de tournoi Pac-12, le club de Mike Hopkins pourrait très bien se retrouver dans la même position que les champions de la saison régulière Pac-12 de 2012 – en NIT.

En ce qui concerne les cinq autres équipes répertoriées, leurs chances d’atterrissage sont presque nulles, soit en raison d’un manque de véritables victoires de qualité (Murray State, Wofford, Hofstra, Liberty), soit d’un ensemble de mauvaises pertes limitant la valeur des bonnes victoires. présent sur le profil. Cette distinction revient à Old Dominion, vainqueur à Syracuse et à VCU à Norfolk, mais également propriétaire de quatre défaites sous la barre des 100. Mais avec une bulle souple, un record de ligue parfait associé à une défaite dans le titre de tournoi de conférence pourrait donner une chance à Wofford, Hofstra et Liberty.

Hier soir, les Terriers et Pride ont tous les deux réalisé leurs quêtes respectives pour des saisons de conférences parfaites, aidés par de passionnés de buzzeurs.

Wofford est venu en prolongation après avoir rendu visite à Samford.

Pendant ce temps, The Pride se dirigeait à la mi-temps sur James Madison avec une avance de neuf points grâce à l’un des lancers les plus rares du basketball.

Notez que Hofstra dirige la CAA en Trois jeux complets après huit matchs de conférence. C’est la domination.

Doit remporter le tournoi de la conférence

N ° 13s: 51. Radford *, 52. État du Texas *, 53. Bowling Green *, 54. George Mason *
N ° 14s: 55. UC Irvine *, 56. Stony Brook *, 57. État du Dakota du Sud *, 58. Loyola Chicago *
N ° 15s: 59. Northern Kentucky *, 60. Princeton *, 61. État de Weber *, 62. Bucknell *
N ° 16 (Premier tour): 63. Cavalier *, 64. État de Bakersfield *
N ° 16 (quatre premiers): 65. État de Sam Houston *, 66. Prairie View A et M *, 67. État de Norfolk *, 68. Robert Morris *

De nombreux adversaires du premier tour potentiellement dangereux se cachent dans ce groupe, mais souvenez-vous que cette section de la liste des graines est la plus susceptible de voir un remaniement significatif entre maintenant et le dimanche de la sélection.

Mon prochain support complet arrivera le mardi 29 janvier.

Tags

Leave a Reply

Your e-mail address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close